Emma Villard - Grombach et ses descendants


Emma VILLARD


Fille de Jonas VILLARD et de Élisa MAY.
Née le 8 janvier 1840 à Strasbourg.

D'un caractère rigide elle aurait été surnommée "la boche" par ses domestiques.


De santé fragile elle serait morte subitement d'une crise cardiaque le 20 août 1905 à Paris-IIIe à l'âge de 65 ans. 


Mariée le 14 juin 1859 à Strasbourg à l'âge de 19 ans, avec Alfred GROMBACH, fils de Moïse Leib Luc GRUMBACH et de Caroline MAY.

Alfred GROMBACH et Emma VILLARD étaient cousins germains ; leurs mères Élisa MAY et Caroline MAY étaient sœurs.

 

Alfred GROMBACH est né le 21 mai 1837 à Rethel (08).

 

Il s'est installé à Paris, 145 rue du Temple. Comme Henri Villard il s'est intéressé à l'industrie du jouet, activité dans laquelle il prospère lui aussi.

Il achète un hôtel particulier 7 rue Charlot au cœur du quartier du Marais.

 

Il meurt à Paris-IIIe le 23 décembre 1910.

 

Six enfants sont nés de ce couple :

Paul, Jacques GROMBACH,

Jeanne Elisabeth GROMBACH,

Louise Marie Sophie GROMBACH,

Georges Marc Jonas GROMBACH,

Marguerite Anna Lucie GROMBACH,

Albert Charles Moïse GROMBACH.


Sixième génération

les enfants d’Alfred Grombach et d'Emma Villard


Paul Jacques GROMBACH


Fils d'Alfred GROMBACH et d'Emma VILLARD.

Né le 15 juillet 1860 à Paris-IIIe.
Décédé vers 1932 à Paris-Xe à environ 71 ans. 

Représentant en papeterie.

Il s'est marié le 11 août 1898 à Paris-Xe à l'âge de 38 ans, avec Jeanne BENEL.

Jeanne BENEL, modiste, était la fille de Michel BENEL et de Rosalie WALLICH.

Née le 15 août 1856 à Marseille.

Elle avait épousé en premières noces le 30 janvier 1877 à Paris-IVe, Henri VILLARD, fils de Marc Mardochée VILLARD et de Léa Clarisse GOMEZ. Alfred GROMBACH, cousin de l'époux, était témoin du mariage.

Henri VILLARD est mort à Marseille le 12 septembre 1894.

Paul GROMBACH a épousé la veuve de son cousin.

Il n'avait pourtant pas la réputation d'avoir "l'esprit de famille". Claude MICHEL mentionne la photo qu'Alfred lui a envoyée en 1907 avec le texte suivant : "Mon cher Paul, si tu m'oublies, moi je ne t'oublie pas" signé "ton père".

 

Jeanne Élisabeth GROMBACH


Fille d'Alfred GROMBACH et d'Emma VILLARD 
Née le 25 mai 1862 à Paris-IIIe.
Décédée le 2 octobre 1882 à Paris-IIIe à l'âge de 20 ans. 


Louise Marie Sophie GROMBACH

 

Fille d'Alfred GROMBACH et d'Emma VILLARD.

Née le 29 octobre 1869 à Paris-IIIe.
Décédée le 17 décembre 1952 à Paris-IXe à l'âge de 83 ans. 

Marchande de jouets.

Mariée le 2 janvier 1906 à Paris-IIIe à l'âge de 36 ans, avec Marx Baer LÉVY, né le 14 mars 1866 à Soultzmatt (68), représentant de fabrique.

Une enfant est née de ce couple : Suzanne LÉVY.


Suzanne LÉVY aura un fils, Max DORRA, professeur de médecine, écrivain....

 

Georges Marc Jonas GROMBACH  

 

Fils d'Alfred GROMBACH et d'Emma VILLARD. 
Né le 10 mars 1871 à Paris-IIIe.
Décédé vers 1930 à Paris à environ 58 ans.
Voyageur de commerce

Marié le 1er août 1905 à Paris-XVIIIe à l'âge de 34 ans, avec Léonie Hélène BONVIN, née le 20 mars 1878 à Tours-en-Savoie (73), qui meurt le 24 mars 1914 à l'âge de 36 ans.

Marié le 6 décembre 1920 à Paris-XIe à l'âge de 49 ans, avec Sarah Alice DREYFUS, née le 2 septembre 1884 à Paris-XVIIIe, veuve de Charles Caïn. 

Alice DREYFUS-GROMBACH sera internée à Pithiviers d'où elle sera déportée à Auschwitz par le convoi 35. Elle sera assassinée le 1er octobre 1942.

 

Marguerite Anna Lucie GROMBACH

 

Fille d’Alfred GROMBACH et d’Emma VILLARD
Née le 19 novembre 1875 à Paris-IIIe.
Décédée en 1935 à l'âge de 59 ans.

Mariée le 20 octobre 1898 à Paris-IIIe à l'âge de 22 ans, avec Henry PERROIS.

Re-mariée le 28 juillet 1931 à Paris-XVIe à l'âge de 55 ans, avec Henry PERROIS.

Henry Perrois était né le 20 novembre 1870 à Bouteville (16).

Les actes de mariage de 1898 (Acte n° 830) et de 1931 (Acte n° 1114) mentionnent des professions de comptable, employé de bureau... 


Albert Charles Moyse GROMBACH   


Fils d'Alfred GROMBACH et d'Emma VILLARD 
Né le 10 août 1880 à Paris-IIIe.
Décédé le 17 octobre 1940 à Paris-Xe à l'âge de 60 ans. 

Négociant en jouets en gros.

Marié le 29 octobre 1903 à Paris-IIIe à l'âge de 23 ans, avec Léona dite Lucie ROSENHECK


Albert GROMBACH et sa carrière militaire.

A 18 ans, il signe un engagement pour trois ans et il rejoint le 19e régiment de ligne à Brest.

Il devient caporal.

Il semble être imprégné de la mystique nationaliste de l'époque qui assigne à l'armée la mission sacrée de reconquérir l'Alsace et la Lorraine.


Mais il semble avoir été en but à un supérieur, le Capitaine de sa Compagnie, qui ne supporte pas la présence d’un juif dans ses troupes.

 

Mi-février 1900, il est mis en prison (aux arrêts) dans l’attente d’une décision de la justice militaire.

Le 13 mars 1900 « La Dépêche de Brest » publie une brève note de neuf lignes qui indique qu’il est transféré à Nantes pour comparaître devant le Conseil de Guerre pour s’être livré à des voies de fait envers un subordonné. Le journal mentionne ses noms et prénoms Albert-Charles Grombach…

Il écrit à son père, demandant aide et conseils…

Il aurait demandé à son père d’intervenir auprès de son cousin influent, Ernest May, banquier, mécène…. 

Effet ou pas d’une intervention, le 22 mars, le Général Renouard, commandant le Corps d’armée décide d’arrêter la procédure devant le Conseil de guerre, d’infliger à Albert Grombach une sanction bénigne, quinze jours de prison (il en a déjà effectué 40) et de le verser dans une autre Compagnie. Il bénéficie en outre d’une permission exceptionnelle de 30 jours.

  

La presse anti-dreyfusarde s’indigne (voir l’article paru dans « L’Express du midi » du groupe catholique du « Nouvelliste » de Lyon).

Puis en novembre il finit par être promu sergent et termine son temps parmi les sous-officiers sans nouveau problème.

 

Après sa démobilisation, il est promu au grade de sous-lieutenant de réserve au 146e Régiment d’infanterie. (Décret du 10 avril 1903).

 

Albert travaille avec son père et effectue des périodes comme officier de réserve.


En août 1914, c’est la guerre. Il est lieutenant puis devient capitaine en 1915, participe aux combats notamment à Verdun, puis est affecté à l’Etat-major du Général Gouraud. Il termine la guerre blessé, décoré…

 

Vingt ans plus tard, le 4 septembre 1939, le capitaine Grombach se porte volontaire.

Il est immédiatement envoyé comme commandant de la 12e compagnie du 219e régiment de Travailleurs dans les Ardennes.

Il a 59 ans.

Le 26 janvier 1940 il est démobilisé en raison de son âge. Il alla s’engager comme soldat de 2e classe. Sa candidature fut refusée..


La défaite humiliante de l'armée française est insupportable pour lui. 

 

Il meurt d’une crise cardiaque le 17 octobre 1940.

Albert Grombach s'est marié avec Léona Rosenheck le 29 octobre 1903 à Paris-IIIe.

 

Léona, dite Lucie ROSENHECK

 

Fille de Léon ROSENHECK, commis voyageur, marchand de casquettes, et de Zerrette GOUGUENHEIM, couturière.

 

Léon ROSENHECK était l'arrière petit fils du Gaon Samuel Halberstadt, Rabbin à Haguenau.

Née le lundi 17 décembre 1883 à Paris-IIIe.

Arrêtée la 11 décembre 1943 par des policiers français à son domicile 20 rue Taylor, à Paris-Xe.
Déportée à Auschwitz par le convoi 63 au départ de Drancy le 17 décembre 1943.

Assassinée à Auschwitz à l'âge de 60 ans. 

Trois enfants sont nées de ce couple :

 

Yvonne GROMBACH,

Marcelle GROMBACH et

Madeleine GROMBACH,

ici sur la photo autour de leur mère.


Les descendants d’Albert Grombach et de Lucie Rosenheck


de gauche à droite : Marcelle, Yvonne et Madeleine Grombach
de gauche à droite : Marcelle, Yvonne et Madeleine Grombach

 

Yvonne GROMBACH et ses descendants

 

Fille aînée d’Albert Charles Moyse GROMBACH et de Léona dite Lucie ROSENHECK.

Née le 18 octobre 1904 à Paris-Xe. 

Représentante de commerce

 

Mariée le 1er juin 1922 à Paris-Xe, à l'âge de 17 ans, avec René Marcel ESCOFFIER, né le 13 septembre 1893 à Paris XIIe, représentant de commerce, fils d'Alfred Marie ESCOFFIER, comptable et de Mathilde Sophie Thérèse BLONDELLE.

 

Leur divorce sera prononcé le 24 Juin 1929.

 

Mariée le 3 juin 1930 à Paris-XIe, à l'âge de 25 ans, avec Jean Antoine BONNEFOND, employé de la Banque de France, né le 8 juillet 1898 à Lestrade (12).

Leur divorce sera prononcé le 25 Juin 1954.

 

Mariée le 8 décembre 1954 à Paris-Xe, à l'âge de 50 ans, avec René CHAUBARD, ingénieur automobiles, né le 1er janvier 1902.


Yvonne GROMBACH meurt le 29 juin 1985 à Châtenay-Malabry (92) à l'âge de 80 ans.

Yvonne GROMBACH a eu deux enfants :

Albert ESCOFFIER et Jacques ESCOFFIER.


Les enfants d'Yvonne GROMBACH

Albert ESCOFFIER

Fils de René Marcel ESCOFFIER et d’Yvonne GROMBACH.

Né le 1er octobre 1922 à Paris.

Artisan joaillier.

Marié le mardi 8 mai 1945 à l'âge de 22 ans, avec Madeleine WAUQUIER, née le jeudi 16 décembre 1920, employée de bureau.

 

Deux enfants sont nés de cette union : Anne-Marie ESCOFFIER et Michel ESCOFFIER.

 

Albert ESCOFFIER est mort le 7 avril 2002 à Limeil-Brévannes (94) et Madeleine WAUQUIER le 17 mars 2003 à Créteil (94).
 

Jacques ESCOFFIER

Fils de René Marcel ESCOFFIER et d’Yvonne GROMBACH

Né le mercredi 15 juillet 1925. 

Directeur des ressources humaines.

Marié le 18 septembre 1948 à Pouilly-sur-Loire (58) avec Louise SAUTEREAU, née le 6 avril 1919, enseignante.

 

Quatre enfants sont nés de cette union : Jean-Luc ESCOFFIER, Patrice ESCOFFIER, Geneviève, dite Ève ESCOFFIER, Benoît ESCOFFIER.

 

Les enfants d'Albert ESCOFFIER


Anne-Marie ESCOFFIER 

Fille d'Albert ESCOFFIER et de Madeleine WAUQUIER 
Née le 24 juin 1950. 

Ingénieur chimiste.


Michel ESCOFFIER

Fils d’Albert ESCOFFIER et de Madeleine WAUQUIER.

Né le lundi 6 février 1956.
Marié le 30 novembre 1974 à Morsang-sur-Orge (91) à l'âge de 18 ans, avec Martine MATTLER, née le 25 mai 1954.

Artisan.

 

Deux enfants sont nés de cette union : Séverine ESCOFFIER (née le 4 juin 1975) et Carine ESCOFFIER (née le 11 mai 1978).

 

Les enfants de Jacques ESCOFFIER

 

Jean-Luc ESCOFFIER      

Fils de Jacques ESCOFFIER et de Louise SAUTEREAU

Né le 18 juillet 1949.
Consultant.

Marié à Lissieu (69), avec Lydie DAVOINE, employée

 

Patrice ESCOFFIER

Fils de Jacques ESCOFFIER et de Louise SAUTEREAU.

Né le 24 septembre 1950. 

Entrepreneur.

Marié le 27 juillet 1974 à Lyon-IIe à l'âge de 23 ans, avec Sovannry Agnès KOH, née le 7 avril 1950.

 

Deux enfants sont nés de cette union : Alexandre ESCOFFIER (né le 10 juin 1976) et Pierre-Adrien ESCOFFIER (né le 12 juillet 1980).

 

Geneviève ESCOFFIER

Fille de Jacques ESCOFFIER et de Louise SAUTEREAU.

Née le 1er avril 1953. 

Assistante sociale, Sophrologue.

Mariée le 1er avril 1978 à Écully (69) à l'âge de 25 ans, avec Antoine FINCK, musicien, né le 31 octobre 1948.

 

Deux enfants sont nés de cette union : Anne-Estelle FINCK (née le 19 février 1979) et Sébastien FINCK (né le 27 avril 1984). 

 

Benoît ESCOFFIER

Fils de Jacques ESCOFFIER et de Louise SAUTEREAU.

Né le 13 août 1956. 

PDG d'entreprises.


Marié le 24 juin 1980 à Sainte-Foy-lès-Lyon (69) à l'âge de 23 ans, avec Jocelyne ROUSSELET, née le 15 mars 1955.

Deux enfants sont nés de cette union : Yann ESCOFFIER (né le 25 septembre 1980) et Stéphanie ESCOFFIER (née le 22 septembre 1983, décédée le 23 juin 2002).


Marié le 4 juillet 1998 à Sainte-Foy-lès-Lyon (69) à l'âge de 41 ans, avec Virginie ROLIN, née le 25 décembre 1961.

Une enfant est née de cette union : Carla ESCOFFIER (née le 19 juillet 2000).


 

 

Marcelle Emma GROMBACH et ses descendants

 

Fille d’Albert Charles Moyse GROMBACH et de Léona dite Lucie ROSENHECK.

Née le 18 janvier 1907 à Paris-Xe. (son acte de naissance n° 260 est établi avec comme témoin son futur beau-père Eugène Michel, 43 ans, employé de commerce).

 

Mariée le 17 avril 1928 à Paris-Xe à l'âge de 21 ans avec  Mathieu Marcel MICHEL, né le 1er novembre 1903 à Saint-Eloy-les-Mines (63), fils de Eugène Mathieu MICHEL, et d'Annette BOUTONNET, étalagiste.

 

Marcelle GROMBACH est morte le 8 juin 1993, et Marcel Mathieu MICHEL le 22 août 1993, à Saint- Maur-des-Fossés (94).

 

Un enfant est né de cette union : Claude MICHEL.

Pendant l'Occupation Marcel Mathieu MICHEL s'engage dans la Résistance. Il sert de boîte à lettres pour un réseau Buckmaster. La famille habite avenue de Clichy mais ils dorment le plus souvent dans des planques...

la caserne de Royallieu, transformée en camp de concentration
la caserne de Royallieu, transformée en camp de concentration

Il va être arrêté et interné d'abord à la prison de Fresnes puis au camp de Compiègne-Royallieu à partir du 26 juillet 1944. 

Lors du départ vers Mathausen par le dernier convoi, le train est attaqué à Péronne par la Résistance.

Marcel Mathieu MICHEL parvient à s'échapper et avec les FFI à prendre part à la Libération de Péronne.

Claude MICHEL

Fils de Mathieu Marcel MICHEL et de Marcelle Emma GROMBACH.

Né le 23 novembre 1929 à Paris-Xe.

Chimiste, Docteur en sciences, cadre supérieur.


Marié le 15 avril 1954 à Pantin (93), avec Colette ROBERT née le 26 août 1931 à Paris, jardinière d'enfants. 

Deux enfants sont nés de cette union : Catherine MICHEL et Jean-Pierre MICHEL.



Les enfants de Claude MICHEL


Catherine MICHEL

Fille de Claude MICHEL Claude et de Colette ROBERT.

Née le 7 février 1955 à Paris-XVIIe.

Ingénieur.


Mariée le 25 mai 1979 à Chennevières-sur-Marne (94) à l'âge de 24 ans, avec Jean-Pierre FAYE, né le 4 mars 1953 à Paris-XVIIe, ingénieur.

Deux enfants sont nés de cette union : Patrick FAYE (né le 13 août 1982) et Vincent FAYE (née le 29 août 1984).

 

Jean Pierre MICHEL

Fils de Claude MICHEL Claude et de Colette ROBERT.

Né le 17 septembre 1957 à Paris-XIVe.

Psycho-sociologue, Entrepreneur.


Marié le 17 décembre 1989 à l'âge de 32 ans, avec Marie-Laure ADER, née le 6 juin 1958 à Paris-XVIIe.

Deux enfants sont nés de cette union : Baptiste MICHEL (né le 6 mars 1988) et Mathilde MICHEL (née le 16 janvier 1991).

 


 

Madeleine GROMBACH et ses descendants

 

Fille d’Albert Charles Moyse GROMBACH et de Léona dite Lucie ROSENHECK.

Née le 2 septembre 1911 à Paris-Xe.

 

Mariée le 30 juin 1930 à Paris-Xe à l'âge de 18 ans, avec Henry MAYER, né le 14 juillet 1904 à Nantes, fils de Léon MAYER, tailleur, et de Lucy DEUTCH employé de commerce.

Une enfant est née de cette union : Arlette MAYER.

 

Henry MAYER a été arrêté en même temps que sa belle-mère Lucie Grombach.
Déporté à Auschwitz par le convoi 63 au départ de Drancy le 17 décembre 1943.
Selon les documents, il apparaît comme étant mort à Drancy ou à Auschwitz.
Claude Michel m'indique que bien qu'en bonne santé il était excessivement maigre ; il est donc imaginable, s'il est arrivé à Auschwitz, que malgré son âge, il n'ai pas été "sélectionné" pour le travail.

 

Mariée le 27 octobre 1960 à Paris-VIIIe à l'âge de 49 ans, avec Narcisse Pierre Louis ROUSSEAU, né le 30 juin 1923 tailleur. Madeleine Grombach aurait décidé d'attendre que sa fille Arlette se marie avant de se remarier elle-même.

 

Décédée le 5 décembre 1989 à l'âge de 78 ans. 


Arlette MAYER

Fille de Henry MAYER et de Madeleine GROMBACH.

Née le 11 octobre 1935. 

Artisan fourreur.


Mariée le 12 juin 1960 à Paris-Xe à l'âge de 24 ans, avec Roger KAHN, né le 23 janvier 1931 à Strasbourg (67), artisan fourreur.

Roger Kahn est mort le 12 novembre 2012 à Paris à l'âge de 81 ans. 


Une enfant est née de ce couple : Danièle KAHN.


Danièle KAHN

Fille de Roger KAHN et de Arlette MAYER.

Née le 24 juin 1961 à Paris-XIIIe.

Professeur des Universités (anglais).


Mariée à Chantilly (60), avec Frédéric PAYCHA, né le 30 juin 1958, médecin.


Deux enfants sont nés de cette union : Camille PAYCHA (née le 24 août 1992) et David PAYCHA (né le 2 mai 1995).