Vers la Galilée

Quittant Tel Aviv vers le nord, nous avons visité rapidement quelques sites remarquables. Un incident sur le système de protection de la voiture que nous avions louée nous a malheureusement fait perdre plusieurs heures et nous avons été contraints de supprimer l'étape prévue à Safed. 

Césarée

Césarée, est une ville antique, située sur la côte méditerranéenne à peu près à mis chemin entre Tel Aviv et Haïfa.

Césarée, capitale royale d'Hérode Ier le Grand

En l'an 29 av. J.-C., Octave donne le village de la Tour de Straton en récompense à Hérode qui s'était rallié à lui. Hérode expulse les Juifs installés après la conquête hasmonéenne dans cette cité très ancienne et grecque à l'origine ; il veut refonder une ville grecque, sur la côte où la population juive est minoritaire. Il fait bâtir une large ville portuaire, ayant vocation à lui servir de capitale dans cette région de Judée centrale, et il la nomme Césarée en souvenir d'Auguste, fils adoptif de Jules César. La construction de la cité nouvelle débute vers 22 av. J.-C., et la ville est dédiée solennellement en 10, après douze ans de travaux. L'espace urbain de la cité occupe une superficie de 95 ha.  Menant une politique de profond attachement à l'hellénisme, Hérode fait construire à Césarée un théâtre, un hippodrome, y organise des concours d'athlétisme, et introduit en même temps le culte impérial en l'honneur d'Auguste dans le sanctuaire païen du Kaisaréion. Le port artificiel, construit sur une côte plate, figure au nombre des grands travaux de génie civil de ce roi bâtisseur. 

Le théâtre bâti à l'époque d'Hérode pouvait contenir 4 000 spectateurs. Il avait douze rangées de sièges. Césarée possède encore des bains publics, un port antique, des ruines d'une synagogue d'époque byzantine et les ruines de l'aqueduc romain.

Au Moyen Âge, Césarée devient une seigneurie dans le royaume de Jérusalem. Louis IX séjourne à Césarée de mars 1251 à mai 1252 et y fait reconstruire ou même construire les remparts de la ville.

Akko (Saint Jean d'Acre)

 

Les souterrains et l'immense citadelle des croisés, des templiers et autres moines-soldats sont vraiment impressionnants. Des projections d'images sur les murs, des vidéos et une sonorisation omniprésentes rendent la visite un peu spectaculaire....  

Chez  Uri Buri

L'une des stars de la cuisine israélienne est installée à Akko. Nous ne pouvions pas manquer cela, quitte à dîner à 18 heures, seul moment où il restait de la place ! Nous avons pu manger des poissons sous toutes les formes dans une formule "dégustation" qui ne pris fin que lorsque nous n'en pouvions plus.

Lac de Tibériade (Mer de Galilée)

Nous avons pu ensuite rejoindre le Lac de Tibériade, que l'on appelle ici plutôt la Mer de Galilée.

C'est un lac d'eau douce qui s'étend sur 160 km².

Situé à plus de 200 mètres au-dessous du niveau de la mer, il est traversé par le fleuve Jourdain. Riche en poissons, il est réputé pour ses tempêtes violentes provoquées par les différences de températures avec les hauteurs environnantes. 

Photo Annie Bentolila
Photo Annie Bentolila

Nous sommes arrivés le vendredi 5 octobre pour nous installer dans le magnifique hôtel Setai. 

Depuis notre chambre, les dernières lueurs du jour sur la mer de Galilée
Depuis notre chambre, les dernières lueurs du jour sur la mer de Galilée

Dîner de Shabbat au Setai sea of Galilee

Le dîner de shabbat proposé est un immense buffet avec des salades plus attirantes les unes que les autres, des poissons et des viandes tièdes et bonnes, profusion de desserts... Tout cela attire la foule où se mêlent les touristes qui logent à l'hôtel, des habitants des environs, des juifs religieux, des musulmans portants leurs vêtements traditionnels.... Près de nous un groupe de juifs orthodoxes américains chantaient - ils sont venus nous demander si ils ne nous importunaient pas avec leurs chants - c'était vraiment impressionnant. 

Photo Annie Bentolila
Photo Annie Bentolila

Nazareth

Extraits de Wikipédia :

Nazareth (en arabe الناصرةan-Nāṣira, et en hébreu נצרתNāṣereth) est une ville du nord d'Israël, en Galilée. C'est la plus grande ville arabe du pays avec 76511 habitants en 2017, dont environ 70 % sont musulmans et 30 % chrétiens.

Un faubourg, Nazareth Illit (Haute Nazareth), est majoritairement juif. C’est une ville distincte depuis 1974 où vivent aujourd’hui un peu plus de 40.000 habitants.

La tradition chrétienne fait de Nazareth la ville de Joseph et de Marie.

 

Dans le Nouveau Testament , la ville est décrite comme la maison natale de Jésus , et constitue en tant que telle un centre de pèlerinage chrétien , avec de nombreux sanctuaires commémorant des événements bibliques.

La visite de la Basilique de "l'Annonciation" était guidée par une religieuse de la "communauté du Chemin neuf", institution proche des Jésuites. Sœur Béatrice, lyonnaise d'origine, nous a accompagnés dans le monument.

Elle nous a aussi expliqué la situation dans la ville où se préparent les élections municipales, (Ali Salam est candidat omniprésent à sa réélection) et les rapports entre musulmans de chrétiens...

Capharnaum

La synagogue "blanche" où Jésus aurait étudié...

Au Kibboutz Sdé Eliahou

Sdé Eliahou est un kibboutz situé à cinq kilomètres de la ville de Beth Shéan, à trois kilomètres de la frontière jordanienne, à proximité également des territoires palestiniens de Cisjordanie.

Photo Annie Bentolila
Photo Annie Bentolila

C'est un kibboutz religieux, pratiquant un judaïsme orthodoxe, et qui a conservé son orientation socialiste, égalitaire. Les membres du kibboutz vivent une existence collective, sans propriété individuelle. Des discussions régulières ont jusqu'à aujourd'hui confirmé cette orientation malgré le désir de certains membres de la collectivité de disposer de plus d'autonomie...

Sdé Eliahou a été créé le 8 mai 1939 par un groupe de jeunes juifs allemands, rejoints ensuite par des juifs italiens, français et des américains, puis par des immigrants du monde entier. Il y a environ 150 familles qui y vivent soit environ 800 personnes.

Sdé Eliahou produit des dates, du raisin, des épices et divers produits agricoles. Il a développé depuis plus de 30 ans une démarche "bio" qui a débouché sur la mise au point de techniques que le kibboutz exporte maintenant dans le monde entier à partir de son usine "BioBee".

Nous avons vu des nichoirs installés dans un champ. Il s'agit de dispositifs destinés à favoriser l'installation de chouettes qui sont des prédateurs naturels des mulots et des taupes. Toutefois ces oiseaux ne connaissent pas les frontières des hommes et lorsqu'ils traversaient le Jourdain, des paysans jordaniens les chassaient. Des membres du kibboutz ont donc pris contact avec leurs voisins de Jordanie et une collaboration s'est établie après des échanges d'expériences.