Henri Villard, industriel à Lunéville

Henri VILLARD  (Sosa n° 14est né le 3 septembre 1838 à Strasbourg. Il s’est marié le 5 janvier 1865 avec Maxime Léonie Weill.

Associé avec son beau-frère Jules Weill, il a repris l'entreprise créé à Strasbourg en 1834. Il la transfert à Lunéville après l’annexion de l’Alsace par l’Allemagne. La fabrique de jouets Villard & Weill s’installe à Lunéville en 1872.

Il s’agit d’une attitude d’attachement patriotique à la France mais aussi de la volonté de ne pas subir trop fortement la concurrence des fabricants de jouets de la Forêt noire. Une bonne partie des ouvriers suivent leur patron à Lunéville.

Bien gérée cette entreprise familiale a très rapidement progressé malgré quelques petites crises de méventes en 1883 et 1899 et un grave incendie en 1904. En 1931, l’usine atteint son apogée : elle occupe 542 ouvriers. Puis la guerre affecte sérieusement l’entreprise.

Villard & Weill fabrique des jouets en bois. Exploitant les ressources de la forêt vosgienne, une scierie fut créée au lieudit « Le Dahaumey » où toutes les installations furent regroupés.


Dans une thèse pour le doctorat de sciences économiques soutenue en 1957, Philippe Génot («Essai sur une ville moyenne, Lunéville») présente pages 111 et suivantes : « la fabrique de jouets », c’est ainsi que les Lunévillois dénomment la maison Villard & Weil, s’est installée à Lunéville, comme beaucoup d’autres, après la guerre de 1870 (en 1872 exactement). Elle venait de Strasbourg. Bien que la raison de l’implantation soit d’origine historique, cette installation est déterminée par les importantes ressources en bois de la région : hêtres, sapins, aulnes et bouleaux, des Vosges et des vallées environnantes. L’usine en consomme 5.000 mètres cubes par an……

En mars 1955, elle occupe 235 personnes. L’établissement raccordé à la voie ferrée, couvre 35.000 m², dont 12.000 bâtis : de grands entrepôts sont nécessaires pour stocker les grumes. Elle est équipée de nombreuses machines-outils à bois (on en compte 110). Ces machines sont grosses consommatrices d’électricité : 175.000 kWh en 1954….

La main-d’œuvre, en majorité masculine comprend peu de spécialistes et beaucoup de manœuvres… cette main-d’œuvre réside en ville (l’usine possède 6 maisons ouvrières) et dans les villages voisins…


Les fabrications sont très variées : jouets de toutes sortes, meubles d’étude pour enfants, articles de boissellerie et de menuiserie. On compte 250 modèles de jouets sortis des ateliers en 1954 (il y en avait 900 en 1914)….

Après la mort d’Henri Villard l’usine sera dirigée par son fils Charles, par son gendre Émile Hirtz…. La reconversion de la production de jouets vers celle de petits meubles en bois ne semble pas avoir permis de maintenir l’activité à un niveau suffisant pour éviter la fin de l’entreprise.

Henri Villard a été conseiller municipal de Lunéville pendant deux sessions, il participa à de nombreuses œuvres et s’investi particulièrement dans la création de la première école libre laïque de jeunes filles.

 

Henri Villard est mort à Lunéville le 24 novembre 1908 à l’âge de 70 ans.

Salon d'échantillons de la Maison Villard, Weill et Cie vers 1900
Salon d'échantillons de la Maison Villard, Weill et Cie vers 1900

En 1892, le Président de la République, Sadi Carnot a reçu en cadeau lors de sa visite à Lunéville une salle à manger de poupée qui lui a été remis par des ouvriers de l'usine Villard & Weill. Offerte au Musée des Arts décoratifs de Paris en 1997, cet ensemble unique a été restauré grâce à la générosité de Madame Françoise Villard-Causse.

La marque MAJOLU (Manufacture de Jouets de Lunéville) a été créée. Enfant j'ai joué avec un garage en bois disposant d'un ascenseur qui montait les petites voitures grâce à une manivelle.

Garage en bois produit dans les années 60 sous la marque MAJOLU (Manufacture de Jouets de Lunéville)
Garage en bois produit dans les années 60 sous la marque MAJOLU (Manufacture de Jouets de Lunéville)

Descendance d'Henri Villard

Sixième génération

les enfants d’Henri Villard et de Maxime Léonie Weill

 

Éva Fanny VILLARD

Née le 19 avril 1866 à Strasbourg. [1]

Mort le 20 février 1873 à Strasbourg [2] à l’âge de 6 ans.


[1] Acte de naissance n° 839.

[2] Acte de décès n° 451.

 

Sophie Thérèse VILLARD

Née le 11 janvier 1868 à Strasbourg [1]

Mariée le 23 septembre 1891 à Lunéville avec Abraham Lucien Nordon, fils de Louis Nordon et d’Hortense Alix Aaron. Cinq enfants sont nés de ce couple : Madeleine Alix Éva Nordon (1894-1975), Marguerite Élisa Nordon (1895-1951), Pierre Nordon (1896-1915), Alice Nordon (1898-1989), Antoinette Nordon (1901-1986).

Sophie Thérèse Villard est morte en 1913 [2] à l’âge de 44 ans.

Lucien Nordon, veuf de Sophie Villard, est mort le 24 mars 1942 à Perpignan (acte de décès n. 437) . Henri Klein note son décès dans son journal (page 195). 


[1] Acte de naissance n° 93.

[2] Enterrée au cimetière israélite régional de Lunéville.


Jonas Marc VILLARD[1]

Né le 13 mars 1869 à Strasbourg [2]

Mort à Strasbourg le 17 mars 1873 [3] à l’âge de 4 ans.


[1] Circoncis le 20 mars 1869 sous le prénom de Yonah, fils de Naftaly (Mohelbuch de Simon Blum)

[2] Acte de naissance n° 621.

[3] Acte de décès n° 638.

Mohelbuch de Simon Blum : Yonah circoncis le 20 mars 1869
Mohelbuch de Simon Blum : Yonah circoncis le 20 mars 1869

 

Benjamin Joël VILLARD [1]

Né le 8 août 1870 à Strasbourg[2]

Mort le 16 avril 1872 à Strasbourg[3] à l’âge de 20 mois.


[1] Circoncis le 4 septembre 1870 sous le prénom de Yoel, fils de Naftaly, dernière circoncision du Mohel Simon Blum qui a été mortellement touché par un obus prussien dès son départ de chez les Villard.

[2] Acte de naissance n° 1959.

[3] Acte de décès n° 891. 

Mohelbuch, acte établi après la mort de Simon Blum
Mohelbuch, acte établi après la mort de Simon Blum
Jeanne Ulmo
Jeanne Ulmo

Charles Louis VILLARD

Né le 6 novembre 1871 à Strasbourg[1].

Directeur de la fabrique de jouets.

Capitaine de Chasseurs à pied pendant la guerre (14-18). Conseiller municipal de Lunéville.

Marié le 13 janvier 1902[2] à Lyon 2e avec Jeanne Ulmo, née le 27 février 1882 à Lyon 2e, fille de Gaspard, dit Jules Ulmo et de Barbara Berthe Goldschmidt.

Six enfants sont nés de ce couple : Jules dit Lulu (1903-1977), Simone Berthe (1908-1983), Henri Léon (1910-1976), Robert Maxime (1917-1960), René (1925-2000) et un enfant mort-né le 14 novembre 1912.

Mort le 1e décembre 1931 à Lunéville[3] à l’âge de 60 ans.


[1] Acte de naissance n° 1951.

[2] Acte de mariage n° 20.

[3] Enterré au Cimetière israélite de Lunéville.

Juliette et Emile Hirtz à Lyon, chez mes parents vers 1950
Juliette et Emile Hirtz à Lyon, chez mes parents vers 1950

Juliette VILLARD

Née le 12 mars 1874 à Lunéville [1]

Mariée le 10 septembre 1900 à Lunéville avec Émile Hirtz, (1870-1959), associé dans la Fabrique de jouets.

Juliette Villard est morte le 3 avril 1953 à Lunéville.

 

Deux enfants sont nés de ce couple : Jacques Moïse Hirtz et Jean Jonas Hirtz.


[1] Acte de naissance n° 56.

 

Cécile Lisette VILLARD

Née le 25 août 1877 à Lunéville. [1]

Mariée le 3 août 1903 à Lunéville avec David Blum, négociant, né le 10 avril 1868 à Quatzenheim (67), fils d’Aron Blum et de Geneviève Lévy, décédé en mars 1941 à Vichy à l’âge de 72 ans.[2]

Cécile Villard est morte à Paris 10e le 4 juillet 1949.


[1] Acte de naissance n° 216 (mentions marginales du mariage et du décès).

[2] Dans son journal, Henri Klein mentionne que "les Blum" passent par Dijon pendant la débâcle (13 juin 40), puis en juillet, lors d'un voyage de Vichy vers le Jura pour aller voir sa sœur, il passe les voir à Lyon.

Enfin (p. 149), le 27 mars 41, nous apprenons la mort de David Blum à Vichy.

Henri Klein note dans son journal (30 mars 1941) : avons dans la matinée la visite de Juliette, Émile et Alice de retour de l'enterrement de David

Suzanne VILLARD (Sosa n° 7)

Née le 31 août 1878 à Lunéville. [1]

Mariée le 14 juin 1909 à Lunéville [2] avec Henri Klein (voir page 122 et suivantes).

Une enfant est née de ce couple : Jacqueline Klein.

Suzanne Villard était parait-il de santé assez fragile. Elle meurt à Lyon le 25 mai 1944 à l’âge de 65 ans.

 

Henri Klein note dans son journal (p. 322) : 25 mai à 11 h du soir après 9 jours de maladie, meurt doucement et sans souffrir notre Chère Suzanne.

Lundi 29 mai à 2 h 1/2 ont eu lieu les obsèques de notre Chère Suzanne. En raison des suites des bombardements il était impossible d'accéder au Cimetière de La Mouche. Seuls purent être auprès de nous Marguerite et Pierre, Mme et M. Flacsu: des amis n'ont pu arriver !!

 

L’enterrement initialement prévu le dimanche 28 mai[3] au cimetière juif de « la Mouche » n’a pu avoir lieu en raison des dégâts provoqués par les bombardements autour de l’avenue Berthelot. J’ignore où finalement l’inhumation a eu lieu.

 

Je me suis étonné de son peu de présence dans les souvenirs des uns et des autres ; je l'ai écrit à Hélène Bloch-Sax qui m'a répondu (19 février 2014) : "En effet, de Tante Suzanne, j'ai peu de souvenirs, rien de précis, comme si elle-même souhaitait n'être pas vue. Je ne me souviens pas l'avoir jamais vue à Paris, où Oncle Henri était une figure familière. Une fois au moins à Épinal, je crois peut-être lors du mariage de Léon Hayem et Simone pour lequel il y eut un grand rassemblement familial.... Et puis, bien sûr, lors de notre court séjour à Dijon. Je me souviens d'une présence affectueuse et discrète dans sa maison, pas ailleurs.

Je ne revois pas son visage. Je ne suis pas sûre de la reconnaître sur les photos...."


[1] Acte de naissance n° 230.

[2] Acte de mariage n° 92.

[3] Registre des convois funèbres du 28 mai 1944. 

 

Marthe Caroline VILLARD

Née le 21 août 1880 à Lunéville [1].

Mariée le 21 septembre 1910 à Lunéville [2] avec René Weill, son cousin germain, fils de Moïse Weill et de Jenny Villard.

Elle est morte en 1956/57 à Paris.


[1] Acte de naissance n° 236.

[2] Acte de mariage n° 184.

Les Villard à Lunéville
Les Villard à Lunéville

Septième génération

les enfants de Louis Charles Villard et Jeanne Ulmo

 

Jules VILLARD dit Lulu

Né le 8 septembre 1903 à Lunéville, fils de Charles Villard et de Jeanne Ulmo.

Industriel, directeur de l’usine de jouets.

Lulu Villard, officier FFI
Lulu Villard, officier FFI

En 1939, Lieutenant d'aérostation, croix de guerre avec citation ....

Entré en Résistance, capitaine, combattant dans le Vercors, réussi à décrocher et à sauver ses hommes après l'assaut des forces aéroportées allemandes.

Il est entré dans Lyon libéré à la tête de sa compagnie.

 

Le 29 janvier 41 Henri Klein mentionne dans son journal : "Émile et Jules Villard viennent nous surprendre dans notre chambre!!!"

 

Libération de Grenoble
Libération de Grenoble







Marié le 5 janvier 1927 à Saint-Dié-des-Vosges avec Colette Weiller.


Deux enfants sont nées de ce couple : Françoise Villard (qui se mariera avec Jean-Pierre Causse) et Micheline Villard (qui se mariera avec Didier Molina).


Marié le 16 décembre 1971 à Nancy avec Josette Marie Florence Oster.

 

Jules Villard meurt le 13 mars 1977 à Vandœuvre-lès-Nancy.

 


Françoise Villard et Jean-Pierre Causse à Paris début 2014

 

Simone Berthe VILLARD

Née le 19 février 1908 à Lunéville [1], fille de Charles Villard et de Jeanne Ulmo.,

Mariée le 9 avril 1929 à Lunéville [2] avec Paul Job, fils de Sylvain Job et d’Amélie Mayer.

Ils ont recueilli, adopté et élevé Monique Germaine Villard-Job, fille d’Henri Villard et de Germaine Nordemann qui était morte à la naissance de son enfant.

Simone Villard est morte à Vandœuvre-lès-Nancy le 14 octobre 1983[3].


[1] Acte de naissance n° 86

[2] Acte de mariage n° 86.

[3] Cimetière israélite de Lunéville.

 

Henri Léon VILLARD

Né le 17 septembre 1910 à Lunéville [1], fils de Charles Villard et de Jeanne Ulmo.

Représentant.

Marié le 12 décembre 1939 à Lunéville avec Germaine Marcelle Nordemann, fille de Jules Nordemann et d’Alice Behr.

Une enfant est née de ce couple : Monique Germaine Villard. Germaine Nordemann est morte à la naissance de sa fille qui a été adoptée et élevée par sa tante Simone Villard.

Marié le 2 juin 1951 à Carpentras (84) avec Yvette Jane Geneviève Arnoux.

Henri Villard meurt le 24 janvier 1976 à Valréas (84).


[1] Acte de naissance n° 453 (mentions marginales des deux mariages et du décès).

 

Robert Maxime VILLARD

Né le 23 janvier 1917 à Lunéville, fils de Charles Villard et de Jeanne Ulmo.

Robert était clerc de notaire et il projetait une carrière juridique avant la guerre. Pendant la guerre il se retrouve avec Lulu, son frère aîné, et Paul Job, son beau-frère dans les Chasseurs à pied. [1] Après la Libération il deviendra représentant de Villard & Weill ; il vend les jouets en bois et les petits meubles.

Marié à Lyon en 1946 avec Régine Drevet.

Robert Villard est mort le 18 juillet 1960 à Chalon-sur-Saône à l’âge de 43 ans. [2]

Une enfant est née de ce couple : Nicole Villard


[1] Journal d'Henri Klein p. 347 : 3-4 septembre 44 : par Gaston Raphaël apprenons le passage de Lulu et Robert Villard et Paul Job,  les trois beaux-frères engagés aux Chasseurs à pied !

[2] Acte de décès n° 302 bis.

Robert avec Betty, Jeanne Ulmo, Colette Weiller et devant Nicole et Monique
Robert avec Betty, Jeanne Ulmo, Colette Weiller et devant Nicole et Monique

  

Nicole a été ma compagne de jeux et de sorties les jeudis et dimanches de notre enfance.


Ci-dessus, je lui laisse même conduire mon auto en juillet 1951.


Et ici en 1957 nous avons joué au bord de l'eau. Nos pères ont sans doute été pêcher.


 

Elle vit aujourd'hui dans le Lot avec Jean-Claude Voynet.

Ici chez eux en 2013.

René VILLARD

Né en 1925 à Lunéville, fils de Charles Villard et de Jeanne Ullmo.

Métreur.

 

Marié avec Claudine Dreyfus. Deux enfants sont nés de ce couple : Philippe Villard (1952) et Hélène Villard (1955).

 

  les enfants de Sophie Thérèse Villard et Lucien Abraham Nordon


Madeleine Alixe Éva NORDON

Fille de NORDON Abraham Lucien, et de VILLARD Sophie Thérèse.
Née le 23 janvier 1894 à Saint-Dié (88).
Décédée le 30 avril 1975 à Paris-XIVème (75) à l'âge de 81 ans. 

Mariée avec Louis LIEBSCHUTZ (1884-1959).


Marguerite Élisa NORDON

Fille de NORDON Abraham Lucien et de VILLARD Sophie Thérèse.
Née le 30 mars 1895 à Saint-Dié (88).
Décédée le 30 mai 1951 à Paris-VIIème (75) à l'âge de 56 ans. 

Mariée avec Georges WEIL.

Deux enfants sont nés de cette union : Hélène WEIL et Prosper Pierre WEIL (1929).

 

 

Pierre Léon NORDON

 

Fils de NORDON Abraham Lucien et de VILLARD Sophie Thérèse

Né le 17 mars 1896 à Saint-Dié (88).
Décédé le 23 mai 1915 à Souchez (62) à l'âge de 19 ans. 

 

Sergent au 170e Régiment d'Infanterie, il a été porté disparu le 23 mai 1915 à Souchez, lieu dit Notre Dame de Lorette.

Son décès a été établi par décision du Tribunal de Lunéville le 21 juillet 1921.

 

Pour plus de détails sur ces batailles de l'Artois voir la page sur Moïse Flacsu.

Alice Andrée NORDON

Fille de NORDON Abraham Lucien et de VILLARD Sophie Thérèse

Née le 18 février 1898 à Saint-Dié (88).
Décédée le 7 décembre 1989 à Lunéville (54) à l'âge de 91 ans. 

Mariée le 11 octobre 1920 à Paris-Xe (75) à l'âge de 22 ans, avec KAHN André Simon (1892-1970), cadre commercial.

Deux enfants sont nés de ce couple :

Odette KAHN et Marianne KAHN.


Odette KAHN (1921-2004) a épousé en 1943 à Carpentras, Marcel UHRY (1916-1992). Ils ont eu cinq enfants : Danielle, Jean-Claude, Hélène, Laurence, et Odile UHRY.


Marianne KAHN (1928) a épousé en 1947 à Lunéville, Jean SCHUHL. Ils ont eu deux enfants.


Antoinette Louise NORDON

Fille de NORDON Abraham Lucien et de VILLARD Sophie Thérèse

Née le 20 septembre 1901 à Saint-Dié (88).
Décédée le 12 octobre 1986 à Boulogne-Billancourt (92) à l'âge de 85 ans. 

Mariée le 29 janvier 1927 à Paris-Xe, avec Georges NORDEMANN (1901-1949).

Deux enfants sont nés de ce couple :

Jacqueline NORDEMANN et Pierre NORDEMANN.

 

 les enfants de Juliette Villard et Emile Hirtz


Jacques, Moïse HIRTZ

Né le 20 juin 1901, fils d’Émile Hirtz et de Juliette Villard. 

Associé avec Jules Villard dans la Fabrique de jouets.

Croix de guerre avec citation en 1940 ; gravement blessé le 8 juin 40 au cours d'une mission de liaison accomplie à travers des éléments blindés ennemis (JO 28/11/1941).

Décédé le 28 janvier 1991 à Boulogne-Billancourt (92) à l'âge de 89 ans.

Marié le 29 octobre 1927 à Neuilly/Seine avec Lucienne Hirschmann (1908-1979).

Une enfant est née de ce couple : Annie Hirtz.


Lucienne Hirschmann était la fille de Georges Moïse Hirschmann, Capitaine d'Infanterie, mort au combat en 1914 à Korteker en Belgique et de Marcelle Andrée Hayem.

(Photo ci-contre) Marcelle Andrée Hayem et son second mari, Léon Wahl, qui ont été arrêtés à Buis les Baronnies en mai 1944, déportés par le convoi 76 et assassinés à Auschwitz en juillet 1944

Annie HIRTZ

Née en 1929 à Paris.

Mariée le 14 mars 1955 à Paris avec Maurice BENHAMOU (1929-2004), mandataire en fruits et légumes.

Une enfant est née de ce couple : Marianne BENHAMOU.


Pendant la guerre, elle a vécue réfugiée avec ses parents à Carpentras, où se retrouvaient les Zwirn, et où ma mère s'est rendu quelques fois.
D'ans son journal, Henri Klein évoque plusieurs séjours à Carpentras, notamment en 1941, années pendant laquelle Jacqueline a fait un séjour en août et où lui même y  a séjourné en novembre.

 

Marianne BENHAMOU 

Fille de Maurice Benhamou et d'Annie Hirtz, née en 1957 à Paris... 


Jean Jonas HIRTZ

Fils de HIRTZ Émile et de VILLARD Juliette
Né le 18 décembre 1902 à Lunéville (54).
Décédé le 24 septembre 1989 à l'Étang-la-Ville (78) à l'âge de 86 ans. 

Marié le 8 juillet 1930 à Maisons-Alfort (94) avec DOLLET Josette.

Deux enfants sont nés de ce couple:

Pierre HIRTZ (né en 1932) et Catherine HIRTZ (née en 1936).


 les enfants de Suzanne Villard et Henri Klein


Jacqueline Léonie KLEIN (Sosa n° 3)

Née le 19 août 1910 à Épinal. Fille d’Henri Klein et de Suzanne Villard, ma mère (voir plus haut dans la page sur les Klein).